Privilégiez le contrat d’intérim pour former un futur salarié

Vous souhaitez faire travailler une personne mais elle ne possède pas les qualifications nécessaires ? Vous envisagez de l’accompagner dans sa formation ? Grâce au contrat d’intérim, vous pouvez former votre futur salarié pendant quelques mois en l’intégrant dans votre entreprise, avant de lui proposer un CDI ou un CDD.

3 avantages de l'intérim pour former un salarié

  • Vous définissez la durée du contrat en fonction de la formation au métier
  • Vous profitez des compétences d'un salarié motivé et fraîchement formé
  • Vous optimisez votre processus de recrutement en sélectionnant le bon profil

Les formations financées par Pôle emploi

Pour obtenir une nouvelle certification ou habilitation, chaque salarié dispose d’un compte personnel de formation (CPF), anciennement crédité en nombre d’heures dédiées à l'apprentissage. Depuis le 1er janvier 2019, les heures ont été converties en euros afin de rendre plus transparentes les possibilités de formation. En fonction de son ancienneté, un salarié peut cumuler une somme suffisamment importante pour suivre une formation inscrite au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

En parallèle, si la personne que vous souhaitez faire travailler en intérim est actuellement inscrite auprès de Pôle Emploi, elle peut demander le financement d’une formation via l'AFPR. En tant que dirigeant d’entreprise, vous avez alors deux possibilités :

  • soit vous débutez un  contrat d’intérim avant la formation pour qu’il découvre le métier et qu’il commence à acquérir des compétences ;
  • soit vous le faites travailler pendant le parcours d'enseignement pour qu’il applique ses connaissances au fur et à mesure.

Les conditions à respecter pour bénéficier de l’AFPR

Grâce à Pôle Emploi, une personne à la recherche d’un emploi peut bénéficier de l’action de formation préalable au recrutement (AFPR). Elle permet “la mise en place d’une formation de préparation à une prise de poste”. Pour bénéficier du financement, vous devez “embaucher une personne en CDD pour une durée de six à douze mois, faire un contrat de professionnalisation à durée déterminée ou proposer un contrat d'intérim pour des missions de minimum six mois dans les neuf prochains mois”. Enfin, la durée de l'apprentissage de l'intérimaire ne peut excéder 400 heures.

En faisant appel à l’AFPR, vous recevez une aide financière maximale de 5 euros net par heure pour une formation interne (dans la limite de 2 000 euros) ou 8 euros net par heure dans le cadre d’une formation externe (3 200 euros maximum).

Les avantages de former en interne votre futur salarié

Qui mieux que vous est capable de savoir quelles sont les compétences professionnelles à acquérir pour exercer tel ou tel métier au sein de votre entreprise ? En optant pour une formation interne auprès de vos salariés déjà en poste, votre nouvelle recrue est intégrée immédiatement dans l’équipe. Vous déterminez au préalable le programme d’apprentissage en fonction des missions confiées au collaborateur arrivant afin qu’il dispose d’un enseignement personnalisé et adapté à son poste.

Bien évidemment, cela mobilise un temps considérable, réduisant ainsi la production de vos équipes. Il faut alors trouver le juste équilibre pour continuer à générer du chiffre d’affaires tout en accompagnant votre salarié dans sa formation.

Plus le parcours est bien construit, plus votre nouvel embauché sera rapidement autonome et pourra faire ses preuves.

Quelles sont les formations les plus courantes ?

Elles diffèrent d’un secteur d’activité à l’autre même si certaines sont très génériques. L’utilisation d’un logiciel de traitement de texte, ou d’un tableau du type Excel, peut par exemple convenir à un comptable ou à un manager dans l’industrie.

Les formations du BTP

Par exemple, dans le domaine du second œuvre, l’électricien doit posséder une ou plusieurs habilitations électriques pour intervenir sur des chantiers de rénovation ou de construction neuve. Sans ce document officiel, il s’expose à de véritables dangers pour sa sécurité et pour son avenir professionnel.

Les formations de l’Industrie

Dans le domaine de l’industrie, les certifications obligatoires existent également. Les plus connues concernent les grandes industries et les prestataires qui interviennent au sein d’industries pharmaceutiques, chimiques, nucléaires ou pétrochimiques. La certification MASE ou le CEFRI sont des exemples de certification qu’il est indispensable d’obtenir pour intervenir sur des travaux de maintenance ou de construction. 

Les formations du Transport et de la Logistique

Pour occuper un poste de chauffeur routier, différents permis de conduire peuvent être exigés par l’employeur. Cela dépend des véhicules à conduire, de leur poids et de leurs dimensions. Il existe alors trois catégories de véhicules : Super Poids Lourds (SPL), Poids Lourds (PL) et Véhicule léger (VL). Pour conduire un camion-benne, le permis B classique ne suffit pas donc.

Dans le secteur de la logistique aussi, il existe une certification indispensable pour les manutentionnaires ou caristes : le Caces. Il s’agit d’une certification permettant au salarié de conduire des chariots élévateurs ou autres petits véhicules de ce type.

Fidélisez les salariés avec la formation en contrat intérim

Faire appel à des intérimaires vous permet de pallier un pic d’activité ou un manque temporaire de main d’œuvre, notamment en période de congés annuels. Les missions peuvent alors durer plusieurs semaines ou plusieurs mois, en fonction de vos besoins. 

Pendant ce laps de temps, l’intérimaire doit être considéré comme un salarié à part entière. Il dispose des mêmes avantages que vos employés en CDD ou en CDI et peut avoir des besoins en formation. Il peut s’agir de passer un Caces, une habilitation électrique ou nucléaire, ou encore une certification informatique. En tant qu’entreprise utilisatrice, vous pouvez contribuer à l’évolution professionnelle de vos travailleurs, notamment si vous envisagez de les embaucher en CDD ou en CDI.

En créant votre entreprise, vous avez eu envie de donner vie à un projet qui vous tient à cœur, d’être votre propre patron et de transmettre vos connaissances aux générations futures. Vous êtes alors la personne la mieux placée pour former vos équipes, les accompagner dans leur carrière professionnelle et les encourager à se dépasser.

À l’inverse, ces jeunes actifs fraîchement diplômés ou en reconversion professionnelle vont vous apporter de nouvelles connaissances sur votre secteur d’activité, votre métier. Ils ont un regard neuf, débordent d’idées à concrétiser et seront ravis de les appliquer au sein de votre société. À vous de leur laisser une chance !

Pourquoi faire appel à Hop Intérim ?

Simple !

Vos démarches en ligne partout en France

Fiable !

Un professionnel de l'intérim à votre disposition

Économique !

Jusqu’à - 15% par rapport à un contrat intérim classique

Obtenez un devis